Foire aux questions

>>>Je n'ai pas de compétences particulières à proposer mais seulement des produits que je peux envoyer par correspondance. Puis-je les proposer en échange ? A quel prix ? <<<
Pourquoi pas, vous pouvez toujours essayer ; libre aux différents adhérents de faire appel à vous. Le prix doit alors être traduit en valheures (équivalent-heures).

>>>Puis-je faire appel à plusieurs membres adhérents en même temps ? <<<
Oui, c'est possible dans la limite de votre crédit de temps disponible. Si vous avez besoin de temps supplémentaire, vous pouvez toujours faire une demande de crédit à la Banque du Temps.

>>>Comment éviter d'être trompé par un adhérent qui tenterait d'abuser les autres titulaires en utilisant un crédit de temps dont il ne dispose pas ? <<<
Comme dans la vie et comme le pratique la grande majorité des prestataires sur internet et ailleurs, si vous avez un doute sur l'intégrité de votre interlocuteur, vous pouvez lui demander un accompte ou le règlement de votre prestation avant de vous engager.

>>>Comment peut-on estimer le montant d'une "Valheure" <<<
La base référente peut-être fixée sur la base horaire médiane du revenus des français. Au 1er Janvier 2013, le smic horaire en France était à 7€35 pour un smic mensuel de 1.121 €. Le salaire médian des français est de 1.675 €. Cela sinifie que 50% des français gagnent moins de 1.675 € par mois ce qui correspond à 10€94 par heure travaillée. Une Valheure peut donc être estimée à 11 € environ.

>>>Si deux titulaires s'échangent régulièrement des services entre-eux, doivent-ils impérativement déclarer leurs échanges sur le site de la BdT ? <<<
Non, il n'existe aucune obligation; Vous pouvez échanger vos services entre deux personnes comme on le fait entre amis. La banque du temps n'est en fait qu'une banque de données consultable à tout moment pour gérer les échanges triangulaires, c'est à dire les échanges entre des personnes qui parfois ne se rencontrent pas.

>>>Les entreprises déclarées qui paient des charges sur leur personnel ne risque t-elles pas de voir d'un mauvais œil, le développement de ce type de services ? <<<
Aujourd'hui déjà il est de pratique courante de faire appel à ses amis, ses proches pour obtenir un petit coup de main pour déménager un piano, ou garder ses enfants pour sortir un soir... Les modifications constatées dans notre société révèlent que de plus en plus de personnes se retrouvent isolées de leurs famille parce qu'une mutation professionnelle les a contraint à déménager. La Banque du Temps permet de renouer un " dialogue prétexte " afin de recréer un tissus relationnel.
Par ailleurs, les services échangés ne font pas appel à des compétences pointues que seul un professionnel peut garantir et assurer. Bien souvent un petit coup de main pour régler un petit problème de programmation Macro sur Excel n'intéresse pas les entreprises qui préfèrent s'orienter vers des travaux plus importants.

>>>Imaginons que je fasse appel à un membre titulaire pour qu'il m'aide dans une tâche quelconque dont les conséquences seraient fâcheuses et coûteuses (un mauvais conseil par exemple...) ...Que se passe t-il, qui est responsable ?<<<
En aucun cas la BdT ne devra être tenue pour responsable de quelques dommages que ce soit. C'est au demandeur de prendre les dispositions nécessaires pour prendre les garanties ou les assurances en conséquence. Dans bien des cas, l'assurance habitation prendrait en charge un sinistre courant, il sera toutefois nécessaire que chaque utilisateur se renseigne auprès de son assureur pour connaître les conditions particulières qui s'appliquent.
Dans le cas ou le demandeur aurait le sentiment de prendre un risque, c'est à lui de décider de faire appel à un professionnel rémunéré dans le cadre d'une facturation classique plutôt qu'à un membre titulaire d'un compte à la Banque du Temps.

>>> Il y a parfois des services qui ne peuvent pas se comptabiliser en heures : si je demande à une personne d'assurer une veille informatique pendant mon absence, comment peut-on comptabiliser le niveau de l'échange.<<<
Il vous appartient à vous le demandeur et à vos interlocuteurs de définir et de convenir ensemble le nombre d'heures d'équivalence du service demandé.

>>>Puis-je faire appel à l'un des membres titulaires de la Banque du Temps et lui proposer de le payer pour faire appel à ses services ?<<<
Si le membre titulaire en question est un profressionnel qui peut facturer ses prestation vous pourrez faire appel à lui sans l'intermédiaire de la Banque du temps. Dans les autres cas, ni la loi, ni les conventions et le règlement intérieur de la Banque du Temps, n'autorisent les pratiques qui seraient considérées comme du travail au noir. Si vous passez outre ces recommandations, ce n'est pas la Banque du Temps qui vous poursuivra, mais le fisc ou la répression des fraudes...

>>>Certains ont fait des études supérieures importantes, comment peut-on imaginer qu'une heure de programmation informatique pointue équivaut à une heure de ménage ? <<<
Le temps est la seule denrée universelle équitable pour tous. La mésure de référence correspond au prix médian des coût horaires du travail. La Banque du temps reprends les bases de " liberté, égalité, fraternité ". Chacun est libre d'adhérer ou pas à la BdT, l'égalité est la règle quelle que soit le niveau de compétence et c'est sur la fraternité que doivent reposer les échanges. Vous êtes toutefois libre de proposer de facturer vos services deux heures si vous n'en faite qu'une... Dès lors que votre interlocuteur accepte votre proposition, rien ne s'oppose à votre échange.

>>>Comment peut-on faire confiance à une personne que l'on ne connaît pas et qui vous propose ses services ?... <<<
... De la même façon que vous pourriez recevoir (ou pas) un dépanneur ou un livreur... Il y a de toutes façon moins de risques à échanger avec un titulaire de la Banque du Temps qui est identifié et localisé plutôt qu'un représentant en porte à porte. Par ailleurs, si quelqu'un souhaitait vous nuire, il y a des façons beaucoup efficaces et discrètes de pénétrer l'intimité des personnes que de s'inscrire à un organisme d'échanges de services.

>>> Quelle différence y a t-il avec les SEL (services d'échanges locaux)<<<
Sur le principe aucune. La différence repose sur le fait que l'on n'échange pas du " sel ", des " flocons " ou des " clous ", mais du temps et des heures.

>>> Quelle différence y a t-il avec forum d'entraide ?<<<
Sur un forum, il est possible de recevoir une aidde ponctuelle correspondant bien souvent à la réponse à une question ou un problème. La Banque du temps permet d'aller plus loin en sollicitant une aide qui peut-être de plusieurs heures suivant la convention.

>>> Comment appelle t-on un membre de la Banque du temps ? <<<
Il n'y a pas de règle absolue, toutefois le sous-titre de la Banque du Temps étant "Crédit Amical", la dénomination possible est un ou une "Amicall" (un ami que l'on peut appeler)

 

vignette-Les40voleursdetemps-1-0b

Un ouvrage militant et millitant
contre le temps perdu contre-Nature

 

Ateliers de la Nature

atelierdelanature
Participez ou organisez des ateliers de la Nature. Ces rencontres sont gratuites, ouvertes, instructives et utiles pour la Nature et la défense de notre environnement.
>>> Plus d'infos sur www.Voizins.com <<<